Le prévisionnel financier est un document indispensable pour obtenir les financements nécessaires à l’ouverture d’un restaurant, et pour convaincre vos futurs partenaires. Document à la fois précis et technique, il nécessite des connaissances précises que nous vous proposons d’aborder ensemble !

Quel que soit le type de restaurant que vous prévoyez d’ouvrir, votre zone géographique d’implantation, la typologie de votre clientèle, votre budget ou vos partenaires, le prévisionnel financier est une étape immanquable. Il fait pleinement partie du business plan, et est souvent perçu comme fastidieux à réaliser. En effet, son élaboration nécessite des connaissances en comptabilité, gestion d’entreprise et en fiscalité. Pourtant, cela n’est pas impossible, à condition de posséder une vision claire du rendu attendu, et une méthodologie rigoureuse. Votre prévisionnel financier se distingue en 3 documents principaux : le bilan prévisionnel, le compte de résultat prévisionnel et le tableau de flux de trésorerie prévisionnel. Complémentaires et d’une grande utilité, ils permettent de démonter la viabilité financière de votre projet. Il faut donc être concis, précis, complet et d’une grande clarté : un vrai travail d’orfèvre !

 

Comment construire le prévisionnel de votre restaurant ?

Le bilan prévisionnel : une vision du patrimoine de votre entreprise

 

Le bilan prévisionnel représente une photographie du patrimoine de l’entreprise à chaque étape de son développement. Il est courant de bâtir le bilan prévisionnel au moment de la création de votre restaurant rapide, une année après, puis deux années après.

Un bilan prévisionnel se divise en deux colonnes :

  • A gauche, l’actif. Ce sont des éléments identifiables qui ont une valeur positive pour l’entreprise, et correspondent à ce que l’entreprise possède. D’abord, on trouve l’actif immobilisé, composé des locaux, des appareils nécessaires pour réaliser la cuisine, de la chambre froide, du mobilier d’aménagement, etc. On y place tous les biens participant à plus d’un cycle de production (un exercice comptable) et qui nécessitent un investissement. Ensuite, on présente l’actif circulant, c’est-à-dire la trésorerie disponible, les stocks et les créances clients.
  • A droite, le passif. Cela correspond à tous les éléments permettant de financer l’actif. Ce sont des éléments qui ont une valeur négative pour l’entreprise. On distingue les capitaux propres, composés du capital social de l’entreprise, des réserves et du résultat net ; et les dettes de toutes sortes (dettes fournisseurs, dettes financières, dettes fiscales et sociales, découverts bancaires et quelles que soient leurs échéances à court, moyen ou long terme).

L’endettement de votre entreprise et la valeur de ses capitaux propres sont des critères essentiels pour vos partenaires bancaires. En effet, sa dette doit être soutenable eu égard au montant du résultat net, et les investissements doivent pouvoir être amortis correctement.

 

previsionnel-restaurant-bilan

 

Le compte de résultat prévisionnel : une vision de votre processus d’exploitation

 

Le compte de résultat fournit une vision claire du processus d’exploitation de l’entreprise, c’est-à-dire de la richesse dégagée par son activité au cours d’un exercice comptable. Le plus souvent, il s’établit du 1er janvier au 31 décembre de l’année civile.

D’abord, on réalise une estimation du chiffre d’affaires prévisionnel. Pour cela, il est important d’établir le budget pour ouvrir un restaurant rapide en se fondant sur les données financières de concurrents similaires. Il convient ensuite de retrancher toutes les dépenses d’activités et autres frais généraux : achat de nourriture, des boissons, dépenses d’énergie, produits d’entretien, petit matériel de cuisine, assurance professionnelle, location de matériel, honoraires de l’expert-comptable, dépenses de publicité, frais bancaires, etc. Surtout, n’oubliez pas les charges de personnel, qui sont les plus lourdes à supporter. On obtient alors à l’excédent brut d’exploitation.

C’est le moment de déduire vos dotations aux amortissements pour tous vos actifs corporels et incorporels. Par exemple, une chambre froide amortie en 5 ans fera l’objet d’un amortissement à hauteur de 20% de sa valeur.

Il faut ensuite soustraire les intérêts financiers sur les emprunts contractés, pour obtenir le résultat net avant impôt. Calculez enfin la valeur de l’impôt sur les sociétés à payer (le taux varie en fonction du montant de votre chiffre d’affaires) pour obtenir votre résultat net.

Le résultat net mesure la richesse créée au cours d’un exercice comptable. Il est ajouté aux capitaux propres, au passif du bilan. Indicateur clé, il permet de savoir si votre projet génère suffisamment de revenus pour prospérer. Il inclut non seulement le résultat de ses activités opérationnelles mais également ceux résultant de sa politique de financement. Le résultat net est utilisé pour rémunérer les associés ou les actionnaires, peut être mis en réserve ou placé en report à niveau.

 

Le tableau de flux de trésorerie prévisionnel : une vision de votre cash disponible

 

previsionnel-restaurant-tresorerie

 

Votre activité, vos opérations d’investissement et de financement génèrent des flux de trésorerie de toutes parts. Ils sont consignés dans un tableau de flux de trésorerie divisé en 3 parties :

  • Les encaissements et décaissements pour vos flux de trésorerie d’activité. On y trouve le montant du résultat net, des dépréciations, des dotations aux amortissements et du besoin en fonds de roulement
  • Les encaissements et décaissements pour vos flux de trésorerie d’investissement. On y trouve le montant des acquisitions et cessions d’immobilisations
  • Les encaissements et décaissements pour vos flux de trésorerie de financement. On y trouve le montant des émissions et remboursements d’emprunts, du versement de dividendes, ou des augmentations de capital.

L’addition de ces trois agrégats doit permettre de dégager votre « cash flow net », c’est-à-dire votre trésorerie nette totale.

L’ensemble de ces documents sont absolument impératifs pour tous les créateurs d’entreprises. En effet, ils donnent une vision complète et transversale de sa santé financière à tous points de vue. Mais surtout, ce sont des pièces obligatoires à fournir pour obtenir des financements, dans la perspective d’ouvrir votre restaurant.

 

Pin It on Pinterest

Share This