De nombreux entrepreneurs désirent ouvrir un kebab, fort du succès rencontré par ce type de restaurant rapide. Pour y parvenir sans encombre, il est nécessaire de suivre une méthode claire et structurée. Découvrez notre mode d’emploi pour connaitre chaque étape à remplir.

Les kebabs ont le vent en poupe, et suscitent de nombreuses vocations. Simples, rapides et de qualité, ces préparations à base de viande coupée en morceaux et rôtie à la broche rencontrent un franc succès auprès de nombreuses couches de la population. Autrefois synonyme de mauvaise nourriture, le kebab retrouve aujourd’hui ses lettres de noblesse et s’impose de nouveau parmi les aliments couramment consommés en France. Arrivé dans l’Hexagone durant les années 1990, on compte désormais plus de 11 000 restaurants de ce type, ce qui en fait le second pays consommateur de kebabs au monde, derrière l’Allemagne. Comme toute démarche entrepreneuriale, ouvrir un kebab nécessite de nombreux efforts, et beaucoup de rigueur. Afin que votre projet se réalise dans les meilleures conditions, il est indispensable de suivre une méthode claire et précise permettant d’éviter tous les obstacles habituels. C’est justement l’objet de cet article : n’attendez plus pour découvrir notre guide complet pour réaliser votre projet !

 

Ouvrir un kebab : le guide complet

 

Étape #1 : Choisir votre concept de kebab

 

ouvrir-un-kebab-concept

 

Deux possibilités s’offrent à vous : créer votre propre établissement, ou ouvrir une franchise.

Si vous souhaitez créer votre propre restaurant rapide, la première étape consiste à analyser le marché en ciblant l’offre déjà existante mise en regard avec la demande des clients. Analysez ses forces, ses faiblesses, ses opportunités de croissance et ses menaces au travers d’une étude de marché documentée. N’hésitez pas à faire appel aux conseils d’un professionnel pour obtenir une vision du marché claire et objective. Elle permettra de vérifier la viabilité économique de votre projet.

Le chiffre d’affaires généré par l’ensemble du secteur s’élève à plus de 2 milliards d’euros par an, et sa popularité tient essentiellement à son prix faible, entre 2,50€ et 5€ généralement par unité vendue.

Il conviendra ensuite de vous interroger sur le nom de votre enseigne, son offre culinaire, ou la décoration de votre boutique. L’objectif est de différencier votre commerce de la concurrence en créant une offre distincte et attractive.

Si vous choisissez d’opter pour une franchise, il faut prévoir le rachat d’un restaurant ou ouvrir une nouvelle unité. Il faut savoir qu’une cinquantaine d’établissements (seulement) sont affiliés à des chaînes en France, et plus de 99% du marché est constitué d’acteurs indépendants.

 

Étape #2 : Prévoir votre budget

 

ouvrir-un-kebab-budget

 

Pour établir le budget pour ouvrir votre restaurant rapide, deux types de coûts doivent être anticipés dans le :

  • Les dépenses d’investissements. Elles sont composées du capital social de l’entreprise, et des liquidités à injecter régulièrement pour accompagner le développement de l’entreprise. Enfin, prévoyez les fonds suffisants pour renouveler régulièrement votre matériel et entretenir votre établissement.
  • Les charges de fonctionnement. Elles sont constituées des frais de création (rédaction des statuts juridiques, immatriculation, frais d’agence immobilière, etc.), des achats de nourriture, boissons, des frais d’énergie, et d’autres charges annexes (abonnement téléphonique, assurances, etc.) Le coût de la masse salariale est le plus lourd à supporter. Enfin, n’oubliez pas les éventuels frais financiers (intérêts d’emprunts, etc.)

 

Étape #3 : Construire un business plan complet

 

Votre business plan est un outil de pilotage indispensable, et doit permettre de comprendre l’intérêt de votre projet, son potentiel de croissance et ses performances financières espérées. Cette étape est au cœur de notre réflexion, et consiste à présenter un bilan prévisionnel, un compte de résultat prévisionnel et un tableau de flux de trésorerie prévisionnel. Ce dernier est particulièrement important car il recense l’ensemble des encaissements et décaissements pour vos flux de trésorerie d’activité, d’investissement et de financement. L’addition de ces trois agrégats doit permettre de dégager votre trésorerie nette totale. L’objectif est qu’elle soit suffisante pour permettre à votre entreprise de dégager sa rentabilité espérée.

 

Étape #4 : Déposer votre dossier de création d’entreprise

 

ouvrir-un-kebab-dossier

 

Une fois l’ensemble de ces étapes franchies, il ne reste plus qu’à effectuer les démarches administratives nécessaires avant de déposer votre dossier de création auprès du greffe du tribunal de commerce. Celui-ci doit être composé des éléments suivants :

  • Le formulaire CERFA M0 adéquat pour créer votre entreprise. Il s’agit d’un document très important contenant toutes les informations officielles relatives à votre activité. Il doit être rédigé avec une grande rigueur.
  • Les statuts de la future société en 3 exemplaires
  • Le certificat attestant du dépôt bloqué du capital social auprès de votre banque
  • D’une attestation de parution de l’annonce de création dans un journal d’annonces légales agrée

En moyenne, le délai de réponse de l’administration se situe entre 3 et 6 semaines.

Le marché du kebab est très dynamique en France, avec un véritable changement d’image et l’apparition de nouveaux types d’établissements. Les kebabs gourmets réalisés à base de produits frais font succès, tout comme les alternatives diététiques similaires à des wraps. De nombreuses opportunités sont à saisir pour les entrepreneurs désirant investir le marché de la restauration rapide.