Le choix des meilleurs fournisseurs est indispensable face à la mutation des attentes des clients. Se focaliser sur la qualité des approvisionnements est un levier de croissance réel pour les restaurants rapides. Découvrons ensemble comment repenser votre stratégie en 2019.

La crise économique et financière de 2008 a porté un coup d’arrêt au marché de la restauration rapide. Ce n’est que depuis 2015 qu’il retrouve des couleurs, avec une progression de 1,5% par an environ. Les français vont davantage au restaurant, et préfèrent acheter un repas le midi plutôt que de le confectionner eux-mêmes. Ce renouveau s’accompagne de deux tendances : d’abord, en plus d’être plus exigeants concernant l’emballage snacking, les consommateurs exigent de consommer des produits plus sains et écologiquement responsables ; ensuite de nombreux concepts nouveaux de restaurants ont vu le jour. Ce contexte oblige les restaurateurs à repenser leurs approvisionnements, et la concurrence fait rage chez les fournisseurs pour attirer davantage de clients.

 

Fournisseur snacking : pourquoi repenser votre stratégie d’approvisionnement ?

 

fournisseur-snacking-food

 

Le contexte économique fragile mais positif favorise l’essor de la restauration rapide. En effet, le budget des français alloué aux repas consommés hors du foyer diminue. Tandis que les restaurants traditionnels semblent encore rencontrer plusieurs difficultés, les restaurants rapides tirent leur épingle du jeu. On parle désormais d’une tendance « fast good » ou « bistronomique » par exemple. Les entreprises aussi sont plus généreuses avec leurs salariés, et ont compris la nécessité de mettre en valeur une offre de qualité. Cela se traduit par une augmentation du montant des tickets restaurants, ou par la signature de partenariats avec des restaurateurs (livraison de repas au bureau, achats de produits locaux, etc.)

Du côté des fournisseurs, le marché est en pleine recomposition, et est estimé à près de 30 milliards d’euros en 2018 ! Les grossistes représentent près de 60% du marché et sont de plus en plus concurrencés par les prestataires logistiques. Ces derniers optimisent toute la chaîne d’approvisionnement de leurs clients. Les enseignes sur le mode « cash & carry » se renouvèlent également et proposent des services de livraison, et notamment de livraison de snack, pour se heurter aux grossistes.

Le marché est marqué par plusieurs opérations de rachat entre grossistes et logisticiens. L’objectif est désormais de créer la plus forte valeur ajoutée pour les clients. Par exemple, l’industriel Lesieur propose des ateliers culinaires animés par des experts pour proposer des idées de recettes et optimiser l’usage de ses produits.

Pour les professionnels du monde de la restauration, cette recomposition est une source d’opportunités très importante. L’objectif est de repenser votre stratégie de sélection des fournisseurs afin de mieux répondre aux besoins de vos clients, et de tirer profit des nouvelles tendances.

 

Comment choisir les meilleurs fournisseurs sur le marché ?

 

fournisseur-snacking-approvisonnement

 

La gestion de la relation fournisseur désigne l’ensemble des processus et décisions qui permettent d’améliorer le mécanisme d’approvisionnement. Le SRM (Supplier Relationship Management) permet d’améliorer le partage d’informations avec les fournisseurs, de faire connaître votre méthode et votre organisation pour mieux vous accorder sur vos approvisionnements.

Pour l’appliquer, il suffit de suivre la méthode suivante :

Étape #1 : Le « design collaboratif » désigne la réflexion menée pour intégrer toutes vos problématiques et questions importantes liées à la relation fournisseur. Par exemple, quelles sont les périodes de l’année où votre demande est susceptible d’augmenter ? Quel est votre délai de livraison idéal ? Quelles caractéristiques votre produit doit absolument posséder ? Après cette étape cruciale, vous saurez véritablement ce que vous voulez et ce qui vous convient.

Étape #2 : Le « sourcing » consiste à sélectionner les fournisseurs les plus pertinents en fonction de vos préférences établies précédemment. Réalisez une cartographie des entreprises les plus adéquates en fonction de leurs tarifs, capacités de production, délais de livraison et qualité des produits. Dernière étape avant la sélection finale, réduisez ensuite votre choix à une shortlist de 3 ou 4 entreprises.

Étape #3 : La sélection finale est le moment fatidique au cours duquel vous choisirez définitivement votre fournisseur. Pour y parvenir, l’utilisation d’un logiciel SRM vous permet de gérer les demandes de devis, les propositions de prix et la gestion des informations fournisseurs (sur sa santé économique et financière notamment). Vous serez ensuite en possession de tous les éléments pour procéder à une sélection méthodique et efficace du fournisseur offrant toutes les meilleures conditions répondant à vos attentes.

 

fournisseur-snacking-negociation

 

Étape #4 : La négociation consiste à formaliser votre relation commerciale avec votre fournisseur via la signature d’un contrat.

Étape #5 : L’approvisionnement est l’étape durant laquelle les deux parties vont s’entendre sur les aspects logistiques, de la commande à la livraison finale du produit.

Étape #6 : L’évaluation du fournisseur est une étape trop souvent négligée. Nombreuses sont les entreprises qui, une fois les conditions d’approvisionnement négociées, cessent tout suivi. Et pourtant, il est important de scruter la qualité du service véritablement rendu. Confrontez l’évolution de l’offre de biens et services de votre fournisseur avec vos besoins, et n’hésitez pas à lui faire part de vos attentes nouvelles. Inscrivez-vous dans une démarche d’amélioration continue de votre relation fournisseur sur le long terme.

Appliquer cette démarche est l’assurance d’optimiser vos approvisionnements, et d’améliorer plus largement vos performances. Vos fournisseurs doivent être un appui pour vous démarquer de la concurrence, pour rester attentif aux évolutions du marché et ajuster vos approvisionnements en conséquence. Particulièrement sensible à de nouvelles tendances, le secteur de la restauration rapide est l’un des premiers concernés par ce phénomène.