Le marché de la restauration rapide est en proie à de nombreuses mutations depuis plusieurs années, notamment au sujet des critères de choix des consommateurs. Toujours désireux de consommer un repas rapidement, ces derniers sont maintenant très attentifs à la qualité des mets qu’ils consomment. Ainsi, de nombreuses enseignes se sont orientées vers la construction d’une offre respectueuse de la santé des clients et de l’environnement en réunissant le fast food et la nourriture bio. Désormais, salades de quinoa, soupes aux légumes frais provenant de potagers bio, pains 100 % bio et autres produits figurent à la carte de nombreuses chaînes de restauration rapide. Vous souhaitez en savoir davantage ? Vous êtes au bon endroit !

 

Fast food bio vs. fast food traditionnel : quelles sont les différences ?

 

Les fast food bio ont réussi le pari de mêler agriculture biologique et développement durable afin de toucher une clientèle en quête d’une alimentation saine et rapide. Urbaine, soucieuse de sa santé et contrainte par le manque de temps disponible, elle désire consommer des plats rapidement mais sainement au quotidien. Cette offre concerne aussi les clients occasionnels de la restauration rapide, peu habitués aux burgers traditionnels par exemple.

L’alimentation biologique se distingue de l’offre traditionnelle en ce qu’elle est traçable et totalement naturelle. Elle fait la part belle aux circuits courts pour proposer des menus végétariens de saison ou des plats sans gluten ni lactose. Il n’est pas toujours facile d’avoir des idées de recettes végétariennes pour son restaurant rapide, mais proposer un menu végétarien permet de se démarquer de la concurrence.

Grâce à son offre à forte valeur ajoutée, les clients sont désormais prêts à payer davantage pour consommer dans un fast food bio. En moyenne, il est nécessaire de compter entre 12€ et 20€ pour un menu complet. Ce prix est partiellement justifié par la hausse du coût des approvisionnements et l’usage de circuits de distribution bénéficiant moins d’économies d’échelle en raison de volumes plus faibles.

 

fast-food-bio-tortilla

 

Le fast food bio est soutenu par un marché porteur

 

Plus de 75% des français se rendent au moins une fois par an dans un fast food, et 70% déclarent manger au moins un produit bio par mois. En ce sens, la rencontre de l’offre de fast food avec la nourriture biologique présente un intérêt stratégique évident. Elle est à la croisée des chemins entre la restauration traditionnelle, les fast foods classiques et le bio alimentaire.

Le marché de l’agriculture biologique est également porté par plusieurs tendances socio-économiques de fond, telles que le développement du végétalisme et du flexitarisme. En France, il est estimé à près de 10 milliards d’euros en 2020. Enfin, la hausse du nomadisme alimentaire continue d’alimenter la demande en faveur de plats à consommer hors-domicile.

 

 

Qui sont les 3 leaders du marché français des fast food bio ?

 

  • Cojean, une enseigne parisienne faisant la part belle aux produits locaux

Fondée en 2000 par un ancien directeur de la R&D de McDonald’s France, Cojean est une chaîne de restaurants désormais bien connue des parisiens, grâce à une stratégie de communication digitale efficace. Spécialisée dans la restauration rapide haut-de-gamme avec la confection de salades, sandwichs, soupes, jus de fruits et plats chauds, à consommer sur place ou à emporter, elle a fondé son concept sur la promotion de produits locaux.

Environ un tiers des plats à la carte sont entièrement végétariens. L’enseigne compte désormais plus d’une trentaine de restaurants à Paris et dans sa proche banlieue, ainsi que 2 situés à Londres.

 

fast-food-bio-salade

 

  • Exki, une chaîne résolument engagée dans une gestion environnementale de ses restaurants à tous les niveaux

 

Dès sa création, Exki a mis l’accent sur son engagement RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) afin de proposer un concept unique : des restaurants adoptant une gestion environnementale à tous les niveaux y compris dans leur emballage snacking. Style épuré et décoration soignée font partie de son ADN pour proposer des plats équilibrés dont la composition et les apports énergétiques sont systématiquement précisés.

On compte de nombreux plats végétariens à la carte, parfois agrémentés de saveurs audacieuses grâce à l’utilisation de graines germées, de wasabi, ou d’airelles notamment. Autre curiosité, les « légumaises », substituts de la traditionnelle mayonnaise à base de purée de légumes et d’huiles nobles, rencontrent un franc succès.

  • Bert’s, un café contemporain mêlant élégance et nourriture biologique

A la différence d’autres chaînes de restauration orientées vers la nourriture biologique, Bert’s a fait le choix d’un cadre résolument design et moderne. On y trouve notamment des sandwichs à base de pain Moisan 100 % bio, dont certains sont végétariens. Réputé pour l’exotisme de ses recettes, Bert’s possède de nombreux restaurants en France mais aussi au Moyen-Orient.

En voyant se développer les fast foods bio à grande échelle, la France s’affirme à nouveau à l’avant-garde de nombreuses tendances culinaires. D’autres concepts innovants poursuivent également leur croissance dans l’Hexagone, à l’image des food trucks ou de la bistronomie.

Pin It on Pinterest

Share This