Le crowdfunding est en pleine expansion en France et concerne tous les secteurs d’activité. Véritable levier pour acquérir de nouveaux investisseurs et financer votre projet, découvrons ensemble comment l’utiliser au profit de votre restaurant.

Pour se financer, les restaurateurs n’avaient pas grand choix : l’investissement en capitaux propres, ou en dette via le crédit bancaire. Dans un contexte de frilosité des banques commerciales depuis 2008, de nouvelles solutions sont apparues sur le marché. Le crowdfunding (aussi appelé « financement participatif ») a trouvé sa place sur le marché français, et connait un franc succès. Entre 2009 et 2014, les montants levés sont passés de 0,5 milliard à près de 10 milliards de dollars dans le monde ! En 2018, le marché du crowdfunding français a cru de 20%, avec plus de 400 millions d’euros levés. Ce marché présente de nombreux intérêts pour les investisseurs à capacité de financement. En opérant eux-mêmes des arbitrages, les financeurs particuliers diversifient leurs placements sur des produits plus courts, moins risqués. Pour les entreprises en besoin de financement, il permet de trouver un financement externe autre que le crédit bancaire. Les restaurateurs sont aussi concernés par le crowdfunding, et peuvent l’utiliser au profit de leurs projets, comme ouvrir un restaurant en 2019 ! Explications.

 

Le crowdfunding en restauration, qu’est-ce que c’est?

 

Le crowdfunding, ou financement participatif, est une nouvelle manière de récolter des fonds pour financer votre projet. Il s’agit d’une nouvelle forme de prêt, rémunéré sous différentes formes :

  • Via le paiement d’un intérêt, comme un prêt traditionnel
  • Via un avantage en nature (bon de réduction, invitation à un évènement, etc.)

Ce mode de financement est aussi utilisé pour fédérer une communauté d’ambassadeurs et de personnes soutenant un projet.

 

Il existe trois types de crowdfunding :

  • Le don. Il peut être obtenu en contrepartie d’une récompense. Il peut s’agir de fonds levés en faveur d’opérations caritatives. Dans ce cas, les contreparties sont le plus souvent en nature.
  • Le prêt participatif (ou crowdlending) est similaire à une dette classique, moyennant le paiement d’un intérêt. L’investisseur est donc un créancier de l’entreprise.
  • L’investissement participatif (ou crowdequity) consiste à investir en capitaux propres au sein de l’entreprise, et à en devenir actionnaire. Ces parts lui donnent un droit de vote lors de l’assemblée générale. Il peut alors recevoir un dividende, et revendre ses parts à un tiers (selon les dispositions prévues dans les statuts). Le risque de perte en capital est davantage présent dans ce mode de financement.

Il existe d’autre types de financement comme le love money ou le traditionnel emprunt bancaire, retrouvez la liste complète des différents types de financements pour ouvrir un restaurant. 

 

crowdfunding-en-restauration-investir

 

A qui s’adresse le crowdfunding ?

 

Le crowdfunding s’adresse à tous les porteurs de projets, y compris les restaurateurs. Pour obtenir des fonds, il est nécessaire de s’adresser à des plateformes spécialisées dans la mise en relation d’investisseurs avec des porteurs de projets.

Pour un restaurateur, il est indispensable de savoir convaincre ses interlocuteurs. Dans son annonce, il doit faire transparaître l’identité du restaurant, ses atouts uniques, et toute l’attractivité de son business model. Il est indispensable de transmettre une véritable histoire, et d’avancer des éléments factuels convaincants. Le business plan, l’étude de marché et les états financiers prévisionnels sont autant de documents supplémentaires pour convaincre vos investisseurs. Enfin, il est indispensable de définir au préalable le budget pour ouvrir un restaurant rapide afin d’évaluer votre besoin en financement et de convaincre tous vos partenaires financiers.

Cette solution s’adresse aux restaurateurs qui souhaitent trouver des financements externes autres que le crédit bancaire, qui désirent valider un concept et diversifier leurs financements, ou qui souhaitent créer une communauté de personnes soutenant un projet.

 

Que peut-on attendre d’une campagne de crowdfunding pour l’ouverture d’un restaurant ?

 

Sur le plan financier, d’abord, une campagne permet d’accumuler 6 000€ en moyenne. Toutes les personnes qui auront soutenu (même moralement) le projet sont des relais pour en véhiculer une image positive, et influencer d’autres investisseurs.

Pour réussir votre campagne, il faut commencer par vous adresser à votre premier cercle de connaissances : votre famille, vos amis et leurs amis sont à l’origine de 20% à 25% des financements en moyenne. Il faut ensuite mener une véritable campagne de communication pour diffuser votre offre. N’hésitez pas à faire appel à un community manager pour animer votre campagne de crowdfunding. Plus votre projet aura une portée collective, plus il rencontrera du succès ! 

Les principales plateformes de crowdfunding sont KissKissBankBank, Leetchi, Tudigo ou Ulule par exemple. Elles sont susceptibles d’héberger votre projet pour récolter tous les fonds nécessaires. Tous vos efforts doivent ensuite être fondés sur deux piliers : la conviction, et la communication ! Vous voilà désormais en possession de tous les éléments indispensables pour utiliser le crowdfunding au profit de votre projet d’ouverture de restaurant. Alors, qu’attendez-vous pour saisir votre chance ?

 

Pin It on Pinterest

Share This