La concurrence est particulièrement intense dans la restauration rapide, c’est pourquoi il est toujours utile de posséder toutes les clés pour l’analyser, la comprendre, et tirer votre épingle du jeu sur le marché. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir !

La pression concurrentielle est importante dans la restauration rapide, accentuée par la mutation des attentes des consommateurs. Ces derniers veulent consommer des produits plus sains et sans dépenser plus d’argent. Ils sont davantage sensibles à l’engagement social et environnemental des établissements, et n’hésitent pas à le faire savoir sur les réseaux sociaux. Ainsi, les clés de compréhension de la demande ont durablement changé ces dernières années. Pour ouvrir un restaurant et réussir à capter une quantité de clients la plus importante possible, il est nécessaire de connaître les règles de fonctionnement du marché, d’observer vos concurrents et de différencier votre offre. Aussi, n’oubliez jamais de ne pas focaliser exclusivement votre attention sur vos concurrents. En effet, seuls vos clients peuvent vous rapporter de l’argent. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir pour saisir les grands enjeux de la concurrence sur le marché de la restauration rapide en 2020 !

 

Concurrence en restauration rapide : distinguer les 4 niveaux

 

La concurrence n’est pas un phénomène uniforme et linéaire. En effet, elle se divise en plusieurs niveaux, qui ne présentent pas tous les mêmes caractéristiques.

 

concurrence-restauration-menu

 

#1 Les commerçants proposant les mêmes produits au même prix, et aux mêmes clients

 

Ce sont vos concurrents les plus redoutables. Situés dans la même zone géographique que la vôtre, ils proposent des produits très similaires (voire identiques) et s’adressent aux mêmes clients. Prenons un exemple : vous souhaitez vendre une salade césar à 6 €. Un concurrent de niveau 1 sera un autre restaurant rapide proche du vôtre proposant le même plat au même prix. Mécaniquement, nous en déduisons qu’il s’adresse à la même clientèle. La concurrence est donc frontale et vous devez absolument la prendre en compte avant d’ouvrir votre restaurant, même sans apport.

 

 

#2 Les commerçants proposant des produits similaires aux vôtres, mais à des prix différents

 

Reprenons notre exemple précédent. Dans ce cas, il faut inclure l’ensemble des restaurants proches du vôtre proposant des salades césar, sans tenir compte du prix. La différenciation des produits se fera davantage sur la base de la qualité des ingrédients proposés, et des « petits plus » susceptibles d’être ajoutés (programme fidélité, formules attractives, sympathie du commerçant). Aussi, certains clients bénéficient d’un forfait repas quotidien (à l’aide de titres restaurants le plus souvent). Il est donc nécessaire de vous renseigner sur leur valeur afin d’adapter vos tarifs en conséquence. Le développement des cartes bancaires Ticket Restaurant permet aux clients de ne pas dépenser l’intégralité de leur solde journalier, et d’adopter une flexibilité plus grande.

 

#3 Les commerçants proposant un service de restauration rapide

 

Ce niveau est bien plus vaste, et inclut l’ensemble des établissements proposant la même prestation que la vôtre. Considérez donc l’ensemble des restaurants rapides.

 

#4 Toutes les alternatives à la restauration rapide incluses dans le poste budgétaire Alimentation

 

On parle ici des supermarchés et autres commerces de proximité dans lesquels il est possible d’acheter de la nourriture à consommer au moment du déjeuner.

 

Comprendre la concurrence : adoptez votre propre stratégie pour garder une longueur d’avance

 

concurrence-restauration-performances

 

Différencier votre entreprise et créer une offre unique répondant aux besoins des clients est une condition indispensable pour optimiser vos performances. Commencez par observer les stratégies de vos concurrents en vous posant quelques questions fondamentales :

  • Quels produits proposent-ils ?
  • Quelles sont les offres/formules proposées ?
  • Quelle identité de marque ont-ils bâti ?
  • Quel type de clientèle souhaitent-ils cibler ?
  • Comment différencier mon offre et apparaître unique aux yeux des clients ?

Dans l’univers de la restauration rapide, la qualité des produits vendus est naturellement le premier critère différenciant pour construire votre position sur le marché. Vient ensuite votre compétitivité-prix puis hors-prix (la qualité de votre marque, sa désirabilité aux yeux des clients, votre programme de fidélité, votre packaging, vos bons plans et les évènements autour de votre établissement, etc.)

Pour bâtir la meilleure stratégie, pourquoi ne pas directement solliciter l’avis de votre entourage ? Encouragez-les à répondre à un questionnaire disponible sur place et en ligne, afin de les interroger sur leurs attentes, leurs sensibilités et ce qu’ils aimeraient trouver dans votre restaurant rapide. Cette démarche démontre votre écoute, et est souvent appréciée. De votre audit doivent découler des mesures concrètes pour améliorer la qualité de votre offre : créer des évènements exclusifs pour vos clients fidèles, améliorer votre programme de fidélité, changer la constitution de vos formules, proposer un service de livraison à domicile, etc.

Construisez ensuite un plan d’action réalisable et normé dans le temps afin d’appliquer toutes les revendications de vos clients. Communiquez sur vos nouveautés grâce à une présence active sur les réseaux sociaux. Au-delà de faire, il est important de faire savoir.

 

Ainsi, cette démarche vous aidera à toujours garder une longueur d’avance sur vos concurrents, et bâtir la meilleure offre possible. Écoute, réactivité et adaptabilité sont des qualités maîtresses en stratégie, en particulier dans un secteur en pleine mutation comme la restauration rapide. Vous voilà désormais en possession de tous les éléments pour ouvrir votre restaurant rapide, et franchir le pas !

Pin It on Pinterest

Share This