Le marché de la restauration rapide est de plus en plus concurrentiel. La multiplication des établissements, des concepts et des canaux de distribution oblige les entreprises à se distinguer de la concurrence afin de parvenir à cibler un segment de clients pertinent. Tous les leviers de croissance doivent être utilisés pour parvenir à augmenter vos parts de marché dans votre zone de chalandise : prix attractifs, volumes suffisants, fidélité des clients, optimisation du panier moyen, marketing, visibilité, etc. Ce dernier point est souvent déterminant dans les critères de choix des consommateurs. Pour les restaurants rapides, il est nécessaire de se situer dans un lieu valorisé et plébiscité par la demande. Outre les habitués, de nombreux clients décident d’entrer dans votre restaurant car il est facilement visible et identifiable. Choisir le meilleur emplacement doit donc être au cœur de toutes vos attentions. Comment faire votre choix ? Suivez le guide !

 

Comment définir votre emplacement idéal ?

Avant de débuter vos recherches, gardez à l’esprit qu’il n’existe pas de « meilleur » emplacement, mais simplement des emplacements plus ou moins en accord avec votre clientèle cible. Vous devez vous situer dans les lieux fréquentés par vos clients. Ce premier critère permet d’ores-et-déjà de choisir les différentes zones urbaines dans lesquelles vous désirez vous implanter : proche d’un campus universitaire, dans une zone touristique, dans un centre commercial, dans un quartier résidentiel, etc.

Accordez ensuite de l’attention à la visibilité de votre commerce. Choix crucial, il doit être facilement identifiable depuis les principales artères de circulation piétonnes ou routières par exemple.

Enfin, votre restaurant doit être facile d’accès et doit offrir des commodités à proximité, telles qu’un parking, d’autres commerces, des arrêts de transport en commun, des banques, des services publics, etc.

 

emplacement-restaurant-salle

 

Quels sont les critères à ne pas oublier avant de faire votre choix ?

L’étape suivante consiste à sélectionner votre local selon la surface disponible. Les loyers sont des frais fixes souvent importants pour les restaurants rapides, c’est pourquoi il convient de ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Cependant, anticipez une croissance raisonnable de votre activité à l’horizon 3 ans ou 5 ans pour économiser un nouveau déménagement dans un délai trop restreint. Aussi, l’optimisation de l’agencement de votre salle et de votre cuisine sont des leviers efficaces pour optimiser vos recettes en fonction de votre surface commerciale. Nous vous recommandons d’appliquer les critères suivants :

  • 1,50 à 2 m2 par place en salle
  • 1 à 1,50 m2 par place en cuisine
  • 0,50 m2 par place dans les annexes (vestiaire, toilettes)
  • Quelques mètres carrés en réserve

 

 

Aussi, n’ayez pas peur de la concurrence. La rencontre des restaurants est souhaitable afin d’attirer davantage de clients au sein de la zone de chalandise. En restauration rapide, l’isolement n’est pas un avantage. Dans un quartier d’affaires, être le seul restaurant signifie certainement que les entreprises ont toutes une offre de restauration. Les personnes ne pensent donc pas à venir dans votre secteur pour déjeuner ou diner. Souvent, les concurrents ont intérêt à se regrouper pour attirer le maximum de personnes.

 

Comment organiser l’achat ou la location de votre local commercial ?

 

emplacement-restaurant-bar

 

En règle générale, les tenanciers de restaurants rapides ont le choix entre trois alternatives :

  • Racheter le fonds de commerce d’un ancien restaurant, et éventuellement les murs
  • Racheter un « droit au bail », c’est-à-dire reprendre une activité en cours tout en restant locataire
  • Louer un local vide, aménagé ou non, donnant lieu au versement d’une indemnité « pas de porte » au propriétaire

Si vous êtes locataire, vous devrez signer un bail commercial. Prenez le temps nécessaire pour négocier les conditions de ce dernier (loyer, pas de porte, répartition des charges, des travaux, dépôt de garantie, modalités de résiliation ou de cession, etc.) Soumettre votre bail à un professionnel tel qu’un avocat spécialiste du droit immobilier ou des sociétés est recommandé.

Faire le choix de votre emplacement idéal n’est pas une mince affaire, et nécessite de mener une démarche analytique rigoureuse. Le plus souvent, racheter un commerce existant bénéficiant déjà d’un emplacement attractif permet de limiter votre prise de risques ainsi que vos investissements. Gardez en mémoire la célèbre règle des « 3P » anglo-saxons : “Place, Place, Place”.

Pin It on Pinterest

Share This