Au pays de la gastronomie, la pause déjeuner des salariés est un moment capital. Titre restaurant, local de restauration, restaurant d’entreprise ou restaurant inter-entreprises sont autant de solutions possibles. Découvrons tout ce qu’il faut savoir pour mettre en valeur votre cantine d’entreprise !

La pause déjeuner soulève bien plus d’enjeux qu’elle n’y paraît ! Respect de la réglementation, motivation, productivité des collaborateurs, construction de moments de bien-être sont autant de sujets capitaux en lien avec ces questions. Les français sont particulièrement attachés à ce moment : 74 % d’entre eux souhaitent y consacrer une demi-heure minimum, contre 53 % à travers le monde. TPE, PME et grandes entreprises ont toutes l’obligation d’accorder 30 minutes de pause déjeuner minimum à chaque salarié. En ce sens, elles doivent aussi proposer une solution de restauration, tout en respectant le cadre législatif. Convaincre vos clients de créer une cantine d’entreprise ne s’improvise pas ! Selon le nombre de personnes souhaitant déjeuner quotidiennement sur leur lieu de travail, l’employeur est tenu d’aménager soit un emplacement, soit un local de restauration. Il doit également participer au prix du repas, dans une fourchette comprise entre 50% et 60% de la valeur forfaitaire décidée par l’administration. C’est la raison pour laquelle de nombreuses entreprises ont développé des cantines d’entreprises. Dans ce contexte, les prestataires de restauration ont leur carte à jouer en proposant une offre répondant aux exigences de productivité, de rapidité et d’économies pour les salariés ! Explications.

 

Pourquoi la cantine d’entreprise est la meilleure alternative ?

 

cantine-d-entreprise-nourriture

 

Une cantine d’entreprise est une solution de qualité, s’imposant souvent comme la meilleure alternative pour les entreprises de taille moyenne ou grande. En tant que responsable, il est simple de convaincre vos clients de toute la pertinence de cette solution. Pour cela, explorons les alternatives à leur disposition, leurs avantages et leurs inconvénients.

Dans un premier temps, les titres restaurants, aussi appelés « bons repas », sont particulièrement utilisés par les petites entreprises situées dans des quartiers animés. Ils incitent les salariés à sortir de l’entreprise, et sont faciles à gérer pour l’employeur. Cependant, ils sont plus onéreux qu’une cantine d’entreprise traditionnelle, dispersent parfois les équipes et rallongent les temps de pause.

Quid du local de restauration ? Il comporte des chaises, des tables, un robinet d’eau, un micro-ondes, un réfrigérateur et permet à chacun de déjeuner. Le local de restauration est une solution conviviale permettant de mieux gérer les temps de pause quotidiens. Cependant, ce lieu est peu propice à la détente, coûteux en immobilier. Enfin, l’entretien est toujours à la charge de l’employeur. En temps que prestataire, vous assurez l’entretien complet des locaux, la gestion des approvisionnements et la distribution des repas. Il s’agit d’un atout non négligeable pour l’entreprise.

En fin de compte, la cantine d’entreprise est gérée par le Comité d’Entreprise, et est particulièrement adapté aux grandes structures réunissant plus de 200 couverts quotidiens. Il favorise le bien-être des salariés, et permet de varier les repas. Cependant, cette solution est coûteuse en raison des salaires à payer, des nombreuses charges fixes et de la commission du prestataire. Plus le nombre de couverts est important, plus la solution est rentable.

Autre solution avantageuse, le restaurant multi entreprises permet une gestion similaire à celle du restaurant d’entreprise classique, bien qu’elle implique plusieurs entreprises. Cette solution permet de regrouper plusieurs entreprises de tailles intermédiaires, qui n’auraient pas eu la capacité de créer un restaurant individuellement. Plus le nombre de couverts augmente, plus le coût unitaire diminue, et le prix des repas est souvent très modéré pour les salariés. Cette solution favorise les échanges et les synergies entre entreprises.

Vous voilà désormais en pleine possession de tous les arguments pour convaincre vos prospects ou vos clients afin de créer ou de pérenniser un restaurant d’entreprise dans leur structure.

 

Convaincre vos prospects : quels sont les avantages de la cantine d’entreprise ?

 

cantine-d-entreprise-repas

 

Le principal atout d’un restaurant d’entreprise, c’est vous ! Simple à gérer pour l’entreprise, vous le prenez en main, et agissez en tant qu’intervenant extérieur. L’entreprise garde la main sur le contrat de service, et peut changer de prestataire si elle le souhaite.

L’arrêté du 10 décembre 2002 prévoit forfaitairement un forfait en nature « nourriture ». Fixé à 4,80 € par repas au 1er janvier 2019, cela permet à chaque salarié de bénéficier d’un tarif très accessible pour un repas complet. Lorsque la participation du salarié est inférieure à 50% du forfait, l’entreprise doit réintégrer la différence dans l’assiette des cotisations. Si elle est supérieure ou égale à 50% du forfait, l’avantage en nature peut être négligé et ne doit pas être intégré dans l’assiette des cotisations.

Enfin, le restaurant d’entreprise est un lieu où règne convivialité et bien-être social. Le déjeuner s’institue comme une véritable pause, et permet d’améliorer la productivité des salariés.

 

Ce qui peut rebuter vos prospects : quels sont les points d’attention à ne pas négliger ?

 

En contrepartie, l’installation d’un restaurant d’entreprise requiert un véritable investissement pour l’entreprise. L’aménagement des locaux doit répondre à des règles strictes d’hygiène et sécurité, pour les employés et les clients. Aussi, cela n’encourage pas les salariés à changer d’air, en variant leurs lieux de pause déjeuner. Cette solution peut s’avérer très onéreuse compte tenu du prix de l’immobilier dans certaines métropoles, et de la nécessité de prévoir une salle de restauration, des cuisines, etc.

En tant que prestataire de restauration collective, vous redoublez d’efforts pour offrir des menus complets, équilibrés, variés et savoureux pour vos clients. Le choix du mode de restauration de vos clients dépend essentiellement de leur taille, et de leur moyens. A vous de cibler les meilleurs prospects. En moyenne, un restaurant inter-entreprises mesure 8 000 mètres carrés ! Quelle est la bonne formule ? Une offre de repas diversifiée, mais aussi, un lieu conjuguant confort et esthétisme. Il s’agit bel et bien d’une composante essentielle du bien-être au travail !

Pin It on Pinterest

Share This