Le business plan est un document essentiel pour tous les entrepreneurs dans le secteur de la restauration. A la fois indispensable pour obtenir des financements et convaincre vos partenaires, il est aussi votre boussole pour mener à bien votre projet.

Dans le terme « business plan » résident de nombreuses inquiétudes et toujours de grandes interrogations. Il n’est pas rare de croiser ce terme dans de nombreux articles de presse, à la télévision ou dans le monde professionnel. En effet, il s’agit d’un document permettant de cadrer concrètement les contours de votre projet, de définir son cadre de mise en œuvre et d’anticiper vos performances économiques dans les années à venir. Il témoigne de toute la crédibilité et du sérieux de votre projet. Sa réalisation doit donc être soignée, et il doit être convaincant. Comment le réaliser dans les meilleures conditions ? Si vous vous posez cette question, alors vous êtes au bon endroit ! Suivez le guide !

 

A quoi sert vraiment un business plan restaurant ?

 

business-plan-restaurant-bilan

 

Le business plan se conçoit comme un point de repère pour vous et vos partenaires. Il fixe des objectifs, et dresse un plan d’action pour les atteindre. Ces derniers sont de trois sortes :

  • Les objectifs stratégiques
  • Les objectifs commerciaux
  • Les objectifs financiers

En réalité, les chances que vous restiez fidèle à votre business plan de départ sont faibles. En effet, plus de 30% des entreprises créées ne survivent pas plus de trois ans. Il est donc souvent nécessaire de réaliser des inflexions, de changer de politique et d’adopter une stratégie de croissance différente au cours de la vie de votre restaurant. Peu importe, le business plan demeurera toujours un document de référence, un point d’appui dont vous ne tarderez pas à mesurer la réelle utilité.

Il est véritablement indispensable car il s’agit d’un outil de communication auprès de vos partenaires alors que votre projet n’existe pas encore. Vous n’avez pas encore pu faire vos preuves, et il faut pourtant convaincre. Comment ? A l’aide d’un business plan crédible et convaincant !

Par exemple, si vous sollicitez un financement auprès de votre banque, elle évaluera la solidité financière du projet à l’aune de vos prévisions de résultats (équilibre du bilan, croissance du résultat net, capacité à investir, à conserver un taux d’endettement soutenable, etc.) Si vous souhaitez convaincre un investisseur en fonds propres, il évaluera la création de valeur attribuable aux actionnaires. Il faut donc mettre en exergue les perspectives juteuses de rentabilité.

 

Comment construire votre business plan ?

 

business-plan-restaurant-previsionnel

 

Gardez à l’esprit que votre business plan doit être avant tout percutant. Vos interlocuteurs n’ont certainement pas le temps de décortiquer plusieurs centaines de pages pour comprendre l’intérêt de votre projet. Ensuite, un business plan correctement construit se divise en 5 parties. Il en est de même pour un business plan en restauration rapide.

 

Un executive summary court et percutant

 

Courte et limpide, cette étape permet de comprendre les grandes lignes de votre projet en un minimum de temps pour convaincre au premier regard (concept, emplacement, offre, stratégie, etc.) N’affichez pas d’arguments trop enthousiastes ni jouant sur la persuasion : soyez simplement convaincant et efficace.

 

Une présentation de votre marché

 

A cet endroit, vous devez mettre en lumière les atouts du marché, à l’échelle nationale puis à l’échelle locale. L’objectif est de dégager ses avantages, ses inconvénients, menaces et opportunités. Dans un périmètre géographique plus restreint, identifiez vos concurrents et le type de clientèle à laquelle ils s’adressent.

 

Une présentation de votre offre

 

Cette partie doit permettre de comprendre l’adéquation entre votre offre et les attentes des consommateurs. Elle doit répondre à la question : « Y a-t-il vraiment une clientèle prête à venir consommer dans mon établissement ? » C’est le moment de présenter plus en détails votre offre de nourriture, les services annexes, la politique tarifaire et l’organisation de la salle de restaurant.

 

Une présentation de votre stratégie de croissance

 

A moins d’exercer en monopole, il faut convaincre les clients de choisir votre restaurant et non pas celui de vos concurrents. Comment allez-vous y parvenir ? A moins de créer de la valeur aux yeux du client en apportant un concept particulier, deux méthodes s’opposent fréquemment : pratiquer des tarifs attractifs compensés par des volumes importants ; ou adopter des tarifs plus élevés avec des volumes plus faibles.

 

Une présentation de vos états financiers prévisionnels

 

Cette partie se compose de votre bilan prévisionnel restaurant, compte de résultat prévisionnel et de votre tableau de flux de trésorerie prévisionnel. Elle doit démontrer la viabilité financière de votre projet. Elle permet également de connaitre votre besoin de financement, le montant total de vos charges, produits et votre seuil de rentabilité.

 

Est-il vraiment si difficile de réaliser un business plan ?

 

Un entrepreneur ressort toujours de la construction de son business plan avec les idées plus claires. En effet, c’est avant tout un outil de pilotage destiné à l’éclairer. Pour y parvenir, il est nécessaire de posséder de nombreuses compétences en comptabilité, analyse de marché et stratégie d’entreprise. S’il s’agit d’un domaine qui ne vous est pas familier (ce qui est souvent le cas des entrepreneurs dans le secteur de la restauration), pas de panique : de nombreux professionnels sont là pour vous.

Un business plan est donc une étape incontournable si vous projetez d’ouvrir votre propre restaurant. Il est possible de le rédiger soi-même, mais il est quand même conseillé de faire appel aux conseils d’un professionnel, afin de s’assurer de son exactitude. La restauration attire de nombreux porteurs de projets en raison de sa bonne santé : le secteur affiche un taux de création d’emplois parmi les plus importants en France en 2018 ! A votre tour de saisir les opportunités existantes (et elles sont nombreuses !)

 

Pin It on Pinterest

Share This